Google Related: des suggestions multi-contenus

Google related logo

Non vous ne rêvez pas, encore un service Google :). Il s’agit cette fois-ci de vous faire découvrir les infos ou services utiles liés au site que vous êtes en train de visiter. Une barre d’outils apparaît alors en bas de l’écran et vous propose des news, des images, des vidéos, des emplacements sur une carte, etc. en rapport avec la page que vous consultez en même temps.

Google Related Lire la suite

Google lance un concours d’applications Chrome

chromewebstore

Après le succès du concours d’extensions organisé l’année dernière pour son navigateur Google Chrome, dont je vous avais parlé ici et , Google remet ça en 2011 avec les applications web pour promouvoir l’ouverture récente de la Chrome Web Store. Lire la suite

Chrome for a Cause, quand chaque onglet est ouvert pour une bonne cause

Chrome for a Cause

Aujourd’hui, mercredi 15 décembre, et jusqu’au dimanche 19, Google Chrome vous permet de soutenir de nobles causes (humanitaires, environnementales, …) en parcourant le web comme d’habitude grâce au nombre d’onglets que vous avez lus.

En effet, chaque onglet ouvert est comptabilisé et vous choisissez à la fin de la journée qui soutenir et comment répartir vos « points » entre les différentes associations.

Chrome for a Cause popup

Si vous possédez le navigateur Google Chrome, prenez 1 minute pour installer l’extensions Chrome for a Cause. Vous n’avez rien à paramétrer, juste avoir envie de participer à une bonne cause 😉

Chrome for a Cause

Site officiel de Chrome for a Cause

RockMelt, le navigateur social basé sur Chromium

rockmelt_browser

J’ai découvert ce « navigateur social » il a quelques jours et j’ai attendu patiemment mon invitation pour le tester. Maintenant que c’est fait, voici une petite présentation du navigateur basé sur Chromium, la version open-source de Google Chrome, qui intègre Facebook, Twitter et vos flux RSS directement dans son interface.

Pour l’instant, il faut absolument un compte Facebook pour recevoir une invitation. Ca peut sembler un peu énervant mais on se rend vite compte après utilisation que sans Facebook RockMelt perd de son intérêt, et sans Twitter il n’a quasiment plus de raison d’être. En effet, ayant un petit écran sur mon netbook (10.2 pouces), les 2 barres latérales, à gauche pour Facebook et à droite pour Twitter et les flux RSS, me forcent à scroller horizontalement très souvent.

Mais rassurez-vous, ce sont là les seuls inconvénients que j’ai relevés !

Voyons donc les fonctionnalités d’un peu plus près.

rockmelt

La page d’accueil est basique et vous donne le choix pour l’affichage: vos sites les plus visités, les derniers fermés ou bien tous.

La barre latérale de gauche affiche au choix, tous vos amis Facebook ou juste vos favoris. Vous pouvez passer d’un mode à l’autre grâce aux petits boutons juste sous votre avatar. Vous pouvez discuter et partager votre page courante avec n’importe lequel de vos amis en cliquant sur son image. Un point vert indique s’il est en ligne. En cliquant sur votre avatar vous avez accès à la dernière chose que vous avez partagée et vous pouvez changer votre statut.

rockmelt2

La barre latérale de droite offre un peu plus de possibilités en intégrant Twitter et vos flux RSS. Le nombre de tweets non lus s’affiche devant l’icone. Une petite fenêtre affiche votre timeline d’où vous pouvez retweeter, répondre ou partager vos tweets.

rockmelt3

Il existe la même fonctionnalité avec votre fil d’actualité Facebook, bien que ça soit étrange de la trouver sur cette barre de droite et non avec les autres fonctionnalité Facebook, à gauche. Vous pouvez également mettre dans cette barre n’importe quel flux RSS de votre choix et avoir ses publications en direct.

rockmelt4

Et enfin la barre d’adresse. Bien que Chrome ait abandonné le système à 2 champs (1 pour les adresses et 1 pour la recherche), RockMelt l’a pourtant intégré. Mais le plus intéressant est le bouton « Share » qui ouvre une petite fenêtre avec un champs pré-rempli avec le titre de la page courante et un lien raccourcis vers elle et qui vous permet de partager cette page soit sur Facebook, soit sur Twitter. Comme j’utilise une extension sur Chrome pour faire la même chose (HootSuite, que je vous recommande) je suis assez contente que cette fonctionnalité soit intégrée nativement dans RockMelt.

Bilan : non ce navigateur ne remplace pas totalement un « vrai » navigateur comme Chrome ou Firefox car tous vos amis et vos flux sont trop présents quand on doit travailler sérieusement, mais oui ce navigateur est appréciable lorsque l’on souhaite flâner sur le web, lire l’actualité de ses blogs favoris, et où l’on est bien content de pouvoir tout partager aussi facilement ! Je trouve que RockMelt a atteint son but s’il était d’intégrer parfaitement le social au web, et qu’il est tout à fait adapté aux personnes qui n’utilisent pas leur navigateur comme outils de travail. Sinon gardez-le de côté pour vos moments de détente ;-).

J’ai quelques invitations disponibles, alors si vous en voulez une, laissez-moi un commentaire avec votre mail.

Créez la Chrome Web App d'un site en 5min

Magzine Chrome Web App

Il y a quelques temps je vous expliquais comment rendre votre cher navigateur Google Chrome compatible aux Chrome Web Apps. Aujourd’hui je vais vous réaliser un petit tuto sur la manière de transformer n’importe quel blog ou site web en Chrome Web App.

Vous pourrez ainsi profiter des avantages d’une Web App pour vos lectures courantes ;-).

Pour créer une Web App vous avez besoin de 3 fichiers que vous allez mettre dans le répertoire dédié à votre application :

  • une icône du site au format PNG et de taille 24×24 pixels.
  • une icône du site au format PNG et de taille 128×128 pixels.
  • un fichier texte nommé manifest.json qui contient la description de votre application.

Le fichier manifest.json doit contenir les lignes suivantes (à modifier en fonction de votre application) :

{
"name": "MaG'zine.biz",
"version": "1",
"icons": {
"128": "magzinebiz_128.png",
"24": "magzinebiz_24.png"
},
"permissions": [ "notifications" ],
"app": {
"launch": {
"web_url": "http://www.magzine.biz/"
}
}
}

Pour installer votre Web App il vous suffit, dans Google Chrome, de cliquer sur l’icône en forme de clé à molette puis d’aller dans le menu Outils -> Extensions (ou entrez chrome://extensions/ dans la barre d’adresse).

Dans la nouvelle page cliquez sur le lien « Mode développeur » en haut à droite puis sur le bouton « Charger l’extensions non empaquetée… » et sélectionnez le répertoire de votre application et enfin validez.

Magzine.biz Chrome Web App

Vous allez alors la voir apparaître en haut de votre liste d’extensions.

Si tout va bien vous devriez arriver sur le site web de votre choix en cliquant sur l’icône de votre application.

Magzine.biz Chrome Web App

Pour finir nous allons empaqueter l’application afin qu’elle puisse être distribuée et mise à disposition des autres sur la Chrome Web Store quand celle-ci sera ouverte.

Sur la page des extensions cliquez sur le bouton « Empaqueter l’extension… ». Sélectionnez le répertoire de votre application et validez (le second champ n’est pas obligatoire). 2 fichiers sont alors créés à côté de ce répertoire : un .pem (la clé privée si vous souhaitez crypter l’application) et un .crx qui est le package de votre application.

Vous pouvez maintenant distribuer le .crx de votre application pour en faire profiter les autres :-). Pour l’installer je vous renvoie à mon autre post qui explique la procédure.

Et je suis donc fière de vous présenter celle de MaG’zine.biz, téléchargeable en cliquant sur la bannière ci-dessous ou à partir du menu à droite 🙂

Chrome Web App de MaG'zine.biz

Source : blog.nicolargo.com

Découvrez les Google Chrome Web Apps

Chromium

Aujourd’hui je vais vous parler des Google Chrome Web Apps ! Comme le nom l’indique, il s’agit d’applications de toutes sortes (Gmail, Twitter, Facebook, Google Maps, …) prévues pour être intégrées au navigateur Google Chrome. Elle sont facilement accessibles grâce à des raccourcis qui peuvent être épinglés à la barre d’onglets et ainsi se lancer directement au démarrage.

La fonctionnalité qui permet à Chrome d’utiliser les Web Apps est encore en développement et nécessite pour l’instant d’installer la version « dev channel » de Chrome téléchargeable ici. Rassurez-vous cela ne change rien à vos marque-pages, à vos extensions ni à votre utilisation de Chrome, vous aurez juste régulièrement droit à des nouveautés disponibles en avant-première ;-).

Une fois la dev channel installée, trouvez le raccourci du programme et faîtes clic droit -> propriétés. Vous obtiendrez alors la fenêtre ci-dessous.

Chrome Web Apps

Il vous suffit de rajouter –enable-apps dans le champ Cible en laissant un espace après les derniers guillemets.

Rendez-vous ensuite sur ce site pour avoir une liste des Apps disponibles et faîtes clic droit->enregistrer la cible du lien sous sur le lien de votre choix. Cela vous télécharge un fichier ayant pour extension « .crx » comme par exemple gmail_app.crx.

Faîtes un glissé-déposé de ce fichier dans votre navigateur Google Chrome, qui vous demandera une confirmation pour installer l’application. Après validation, en lançant un nouvel onglet, toutes vos apps installées seront présentes.

Chrome Web Apps

Il vous suffit de cliquer sur l’une d’elles pour qu’elle se lance dans un « mini-onglet » en haut à gauche et reste accessible en permanence. Un clic droit sur un de ces onglet vous permet d’épingler une app pour qu’elle se lance au démarrage de Chrome. La même chose vous permet d’annuler l’opération.

Chrome Web Apps

A vous maintenant de fouiller sur le net pour trouver toutes les applications disponibles en attendant le lancement officiel où elle seront alors toutes rassemblées sur la Chrome Web Store.

Il est également possible de créer une Web App pour n’importe quel site ou blog (explications sur ce tuto), je me pencherai sur celle de MaG’zine dès que j’aurai un peu de temps ;-).