RockMelt, le navigateur social basé sur Chromium

rockmelt_browser

J’ai découvert ce « navigateur social » il a quelques jours et j’ai attendu patiemment mon invitation pour le tester. Maintenant que c’est fait, voici une petite présentation du navigateur basé sur Chromium, la version open-source de Google Chrome, qui intègre Facebook, Twitter et vos flux RSS directement dans son interface.

Pour l’instant, il faut absolument un compte Facebook pour recevoir une invitation. Ca peut sembler un peu énervant mais on se rend vite compte après utilisation que sans Facebook RockMelt perd de son intérêt, et sans Twitter il n’a quasiment plus de raison d’être. En effet, ayant un petit écran sur mon netbook (10.2 pouces), les 2 barres latérales, à gauche pour Facebook et à droite pour Twitter et les flux RSS, me forcent à scroller horizontalement très souvent.

Mais rassurez-vous, ce sont là les seuls inconvénients que j’ai relevés !

Voyons donc les fonctionnalités d’un peu plus près.

rockmelt

La page d’accueil est basique et vous donne le choix pour l’affichage: vos sites les plus visités, les derniers fermés ou bien tous.

La barre latérale de gauche affiche au choix, tous vos amis Facebook ou juste vos favoris. Vous pouvez passer d’un mode à l’autre grâce aux petits boutons juste sous votre avatar. Vous pouvez discuter et partager votre page courante avec n’importe lequel de vos amis en cliquant sur son image. Un point vert indique s’il est en ligne. En cliquant sur votre avatar vous avez accès à la dernière chose que vous avez partagée et vous pouvez changer votre statut.

rockmelt2

La barre latérale de droite offre un peu plus de possibilités en intégrant Twitter et vos flux RSS. Le nombre de tweets non lus s’affiche devant l’icone. Une petite fenêtre affiche votre timeline d’où vous pouvez retweeter, répondre ou partager vos tweets.

rockmelt3

Il existe la même fonctionnalité avec votre fil d’actualité Facebook, bien que ça soit étrange de la trouver sur cette barre de droite et non avec les autres fonctionnalité Facebook, à gauche. Vous pouvez également mettre dans cette barre n’importe quel flux RSS de votre choix et avoir ses publications en direct.

rockmelt4

Et enfin la barre d’adresse. Bien que Chrome ait abandonné le système à 2 champs (1 pour les adresses et 1 pour la recherche), RockMelt l’a pourtant intégré. Mais le plus intéressant est le bouton « Share » qui ouvre une petite fenêtre avec un champs pré-rempli avec le titre de la page courante et un lien raccourcis vers elle et qui vous permet de partager cette page soit sur Facebook, soit sur Twitter. Comme j’utilise une extension sur Chrome pour faire la même chose (HootSuite, que je vous recommande) je suis assez contente que cette fonctionnalité soit intégrée nativement dans RockMelt.

Bilan : non ce navigateur ne remplace pas totalement un « vrai » navigateur comme Chrome ou Firefox car tous vos amis et vos flux sont trop présents quand on doit travailler sérieusement, mais oui ce navigateur est appréciable lorsque l’on souhaite flâner sur le web, lire l’actualité de ses blogs favoris, et où l’on est bien content de pouvoir tout partager aussi facilement ! Je trouve que RockMelt a atteint son but s’il était d’intégrer parfaitement le social au web, et qu’il est tout à fait adapté aux personnes qui n’utilisent pas leur navigateur comme outils de travail. Sinon gardez-le de côté pour vos moments de détente ;-).

J’ai quelques invitations disponibles, alors si vous en voulez une, laissez-moi un commentaire avec votre mail.

Publicités

Community Manager, à peine créé déjà indispensable

community

Avec le développement rapide et l’importance croissante des réseaux sociaux, la stratégie commerciale et marketing des entreprises ne peut plus se limiter à la publicité traditionnelle. Le community manager est un métier né de ce besoin des entreprises de gérer leur présence sur les réseaux sociaux et de fédérer leur communauté autour de leurs produits ou de leur marque.

Dans le monde où tout est 2.0, tourné vers l’expérience utilisateur, une marque doit présenter une image humaine à ses interlocuteurs et encourager dialogue, participation, échanges… Une entreprise qui a très bien réussi son entrée sur les réseaux sociaux c’est bien Dell le constructeur informatique, qui a réalisé fin mai 2009 3 millions de $ de  revenus uniquement grâce à Twitter ! En effet une étude montre qu’il y aurait plus de 90% des gens qui font confiance à l’avis d’un proche ou d’une connaissance concernant un produit, contre seulement 14% qui ferait confiance à la publicité.

Voici une très bonne présentation qui résume les raisons qui ont abouti à la création de ce métier et ses principales mission :

Voici le profil type d’un community manager selon une étude réalisée sur 50 personnes que vous pouvez retrouver sur ce blog.

Community Manager

Ce métier m’attire de plus en plus car, selon moi, il est caractérisé par 3 activités principales que j’affectionne :

la curiosité et la créativité : parcourir le web a la recherche d’informations, créer du contenu sur Twitter, rédiger des articles sur  un blog…
la communication : promouvoir une philosophie, un produit, une idée, une entreprise en utilisant différents supports et réseaux.
la technique : ne pas avoir peur de mettre les mains dans le cambouis pour tester, utiliser et tirer parti de nombreux outils qui existent.

Etes-vous d’accord avec les traits caractéristiques mis en avant par l’enquête ?

Avez-vous la même vision de ce métier que moi ?

J’attends vos avis 🙂 !